Comme maman monoparentale, j’ai du développer ce lien fort avec mes enfants.

Vous savez ce lien qui nous donne l’impression de faire équipe avec eux. Ce lien que l’on a avec une personne sans trop savoir pourquoi! En sa présence, tout est simple et même que l’on a envie de se confier à elle. D’ailleurs avec certaines personnes, en très peu de temps,  même juste quelques minutes, on sait que l’on peut faire confiance et parfois, le contraire se produit: Par conséquent, le lien ne passe pas. Pourquoi?

Partant de ce fait, en PNL on a été étudié ce phénomène, et on en est venu à la conclusion que, pour installer un climat de sécurité et de confiance mutuelle, il fallait établir le rapport.

Premièrement, c’est quoi le rapport?

Créer le rapport, c’est rencontrer l’autre dans son modèle du monde. Ainsi cela permet de :

  • Mieux communiquer;
  • Laisser place à l’envie de coopérer;
  • Favoriser la confidence;
  • Puis pour transmettre de belles valeurs à notre enfant.

J’ai écrit l’article suivant à ce sujet: Comment transmettre une valeur à un enfant. Cliquez sur ce lien si vous avez envie de le lire ou d’écouter la vidéo.

Deuxièmement, comment fait-on pour créer le rapport ?

Tout simplement par la synchronisation. La synchronisation, c’est le processus par lequel on prend contact avec la partie “consciente” et la partie “inconsciente” de l’autre personne. Elle sert à créer un climat de confiance dans lequel vos enfants se sentent écoutés, reconnus, acceptés dans leur façon d’être et dans leurs comportements.

Il y a deux façons de se synchroniser:

De façon non verbale en…

  • ajustant votre posture;
  • reproduisant l’angle de la tête, des épaules;
  • imitant les expressions du visage;
  • ajustant votre respiration à l’autre;
  • reproduisant la tonalité, le rythme, le volume de la voie;
  • Ainsi qu’en choisissant de reproduire discrètement certains gestes.

De façon verbale en… 

  • utilisant les mêmes expressions;
  • reprenant les mêmes mots.

D’ailleurs, un visuel dira: je vois, c’est clair, c’est éblouissant, focaliser, même perspective, c’est coloré, montre-moi, il est brillant. 

Ensuite l’auditif il dira: j’entends, j’écoute, je me questionne, il y a une harmonie, je prête l’oreille, sur la même longueur d’onde, ça me parle. 

Puis le kinesthésique dira: je suis touché, on a connecté, je sens une pression, c’est chaleureux, c’est tendu, je me sens bousculé, je flotte.

Étant donné qu’au début, ce n’est pas toujours évident ! On n’est pas toujours obligé de penser à tout ça, car la plupart du temps ça ce fait tout seul de façon inconsciente. Or, dans certaines situations, on a avantage à le faire consciemment d’abord lorsqu’on a une demande à faire, ensuite  lorsque notre enfant vit une émotion intense, enfin lorsqu’on veut transmettre une valeur à notre enfant.

Pourquoi ne pas en faire un jeu avec vos enfants pour vous pratiquer

Vos commentaires sont importants pour moi et je vais les lire, soyez-en sûrs.

Si vous avez trouvé cette capsule vidéo ou cet article utile, s’il vous plaît partagez avec vos collègues de travail, clients, amis, membre de votre famille…  Cette capsule pourrait leur être grandement utile.

Je vous remercie sincèrement d’être là.

Vous sentez que l’accompagnement privé est la solution pour vous?

Remplissez dès maintenant le questionnaire pour réserver votre appel découverte gratuit en cliquant juste ici

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?